L'orgue du Saint Sacrement

Description

En 1913, un don important permet à l'abbé Antoine RAMBAUD de réaliser un projet qu'il avait depuis longtemps : celui de doter l'église d'un orgue. Les travaux pour l'aménagement de l'orgue dans le clocher occupèrent l'été et l'automne 1913. L'instrument lui-même fut construit en 1913-1914 par la Manufacture d'orgue MERKLIN et KUHN, de la rue Vendôme à Lyon, mettant en œuvre le brevet, déposé en 1881, par SCHMOELE et MOLS, ingénieurs à Anvers. La pose de l'orgue se fit pendant les mois d'hiver et l'inauguration solennelle en fut faite le dimanche 8 mars 1914 par le cardinal SEVIN.

Sur cet orgue, un prestigieux organiste lyonnais, Marcel PEHU, fit ses débuts en 1927 à l'âge de 23 ans. Il resta 14 ans au Saint Sacrement et cette période marqua l'essor de sa carrière d'organiste. De nombreuses pièces ont été composées spécialement pour cet orgue de 1927 à 1941.

Les jeux

L'orgue du Saint Sarement compte 22 jeux :

Grand - Orgue : (8 jeux et 56 notes)

Bourdon (16 pieds) - Bourdon (8 pieds) - Montre (8 pieds)
Flûte harmonique (8 pieds) - Salicional (8 pieds) - Prestant (4 pieds)
Fourniture 3 rangs - Trompette (8 pieds)

Récit : (10 jeux et 56 notes)

Cor de nuit (8 pieds) - Flûte harmonique (8 pieds) - Gambe (8 pieds)
Voix céleste (8 pieds) - Flûte octaviante (4 pieds) - Doublette (2 pieds)
Basson (16 pieds) - Basson Hautbois (8 pieds)
Trompette (8 pieds) - Clairon (4 pieds)

Pédalier : (4 jeux et 30 notes)

Contrebasse (16 pieds) - Soubasse (16 pieds) - Basse (8 pieds)
Violoncelle (8 pieds)

Jeux de 2 pieds :

Octavin (récit)

Jeux de 4 pieds :

Flûte octaviante (R) - Clairon (R) - Prestant (G-O)

Jeux de 8 pieds :

Voix céleste (R) - Gambe (R) - Cor de nuit (R) - Flûte traversière (R)
Basson Hautbois (R) - Trompette harmonique (R) - Salicional (G-O)
Bourdon (G-O) - Flûte harmonique (G-O) - Montre (G-O)
Trompette (G-O) - Violoncelle (Ped.) - Bourdon (Ped.)

Jeux de 16 pieds :

Basson (R) - Bourdon (G-O) - Contrebasse (Ped.)
Soubasse (Ped.)